S I N I K

Viens découvrir l'univers du rappeur du 91 Essonne, S I N I K
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chronique "Sang froid"

Aller en bas 
AuteurMessage
Leydima
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 25
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2008

MessageSujet: Chronique "Sang froid"   Mar 1 Juil - 10:59

A l'écoute de l'album, peu de choses diffèrent du précédent opus point de vue qualité. Sinik nous sert toujours ses punchlines certes efficaces, mais son flow reste dans l'ensemble assez monotone au fil des morceaux. Des productions réalisées en partie par Tefa & Masta, très productifs cette année (Diam's, Tandem, Bakar,...), sur samples de piano, violon,... Ils créent l'ambiance du disque qui se mèlent parfaitement aux thèmes variés des chansons du rappeurs. Car si son flow ne plaît pas à tout le monde, il faut reconnaitre que certains sujets abordés font la richesse de ses textes.

Sombre à l'image de 'Descente aux enfers', 'Autodestruction' accompagné de Diam's au refrain, 'Il faut toujours un drame', 'Demence', qui ne font que relater la réalité du monde actuel, un sujet qui fait et continuera de faire mouche vu les évenements tragiques de ces dernières années qui se multiplient comme des gremlins. Des sons qui sentent le bitume sont bien évidemment présents, ce qui lui permet de cracher toute sa rage au micro comme 'Zone Interdite' teintée d'une sirène alarmante, le provoquant 'Sarkozik' qui fait le portrait de la banlieue avec des scratch de DJ Boudj. Ou le son lourd de 'Bonhomme' calibré par la production sertie d'un orgue, ou encore en personnifiant le joint sur 'Mon Pire Ennemi'.

Cependant si la ligne artistique de l'album en serait restée là, on aurait la tête coincé dans un étau. Heureusement des sujets plus légers, plus joyeux sont présents pour faire rayonner le climat de l'opus. A commencer par 'Un monde meilleur' avec Tunisiano de Sniper, mais aussi en faisant la morale sur 'Ne Dis jamais' avec l'envoutante voix de Vitaa. Plus personnel, certaines chansons font aussi la force du disque. Tout d'abord 'Précieuse', une chanson dédiée à sa mère et co-écrite avec Diam's que l'on entend également sur le refrain. Diam's, qui ne fait aucun couplet sur cet album, se réserve probablement pour l'album commun qui est prévu entre ces deux artistes.

Mais l'on retrouve par contre la voix écorchée de Kayna Samet sur le bon 'Rien n'a changé', où Sinik nous dit que malgré son succès il reste le même. Autre sujet touchant, le rappeur nous raconte sa visite avec des enfants hospitalisés sur 'La Cité des Anges', sêrement l'un des meilleurs morceaux de l'album, où l'on ressent vraiment la prise de conscience qu'il a eu en les rencontrant et en nous le partageant à travers ce texte.

Autre surprise sur cet album, c'est la reprise de la mélodie quelque peu remixé de 'That's My People' sur 'Si Proche des miens' avec un nouveau couplet de Kool Shen qui repose donc 8 ans après sur le même beat. Après avoir donc fait un état des lieux depuis son succès sur 'Dans le Vif', avec Fred de l'émission Planète Rap et en nous disant 'Le Mot de la Fin', Sang Froid reste donc dans la même lignée que son prédécesseur, quoi qu'un cran en dessous. Celui-ci ravira donc en partie ceux qui avait bien aimé 'La main sur le coeur', pour les autres vous garderez le même point de vue.


http://www.rap2k.com/albums-rap-24201-sang-froid.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leydima.skyrock.com
 
Chronique "Sang froid"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chronique : " Beggars Banquet " (Rolling Stones)
» [Chronique] Manzer "Pictavian Bastards"
» CHRONIQUE CD : GARY MOORE " Close As You Get"
» Experi(mental) zine "sombre-arcane"
» SHINING STEEL "Heavy Rockers"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S I N I K :: Sinik :: Discussions sur Sinik-
Sauter vers: