S I N I K

Viens découvrir l'univers du rappeur du 91 Essonne, S I N I K
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bio/Discographie 50 cent

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 99
Age : 27
Localisation : vigneux sensy 91270
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Bio/Discographie 50 cent   Mar 27 Fév - 14:59

50 Cent était un gangster New-Yorkais. Lorsqu'il est âgé de 8 ans, sa mère (d'origine haïtienne) meurt ; son grand-père, lui, désespère mais il reprend espoir bien que son grand-père lui interdise d'écouter ses musiques violentes et grossières et sa soeur qui écoute une musique plus difficile que le "rap" se moquait de lui en l'insultant. Malgré cette enfance difficile, Fifty espère pouvoir un jour avoir l'argent et la gloire dont il a toujours rêvés en tant que rappeur. Alors, il commença a faire des chansons alors qu'il était âgé de 11 ans même si tout le monde se moquait de lui qui disait que ses chansons était "nulles" malgré ça mais il ne perdait jamais espoir...

Après quelques allées et venues en prison, c'est en 1996 qu'il fait la rencontre de Jam Master Jay du groupe Run DMC dont le label est JMJ Records. Mais l'association avec Jam Master Jay n'a pas tenu, en plus Fifty s'était mis d'accord avec un autre label, Trackmasters, déjà reconnu a New York comme un puissant label et ayant déjà travaillé avec des artistes comme Nas ou encore Jay-Z. Le label Trackmasters fait signer 50 Cent, qui se prépare à sortir son premier album, Power Of The $, sur Columbia Records en 1999. Il y a des singles à succès comme par exemple : « Your Life's on the Line » et « How to Rob». À cause de ce dernier single, 50 Cent frôle la mort devant la maison de ses grands-parents en mai 2000, on lui tire dessus à neuf reprises, et trois balles l'atteignent, l'une dans la main, une autre dans le dos et la dernière dans la joue, sans séquelles physiques mais qui lui aurait donné son style de voix caractéristique. Il garde encore aujourd'hui les cicatrices de cette attaque. Néanmoins nombre de rappeurs du milieu répugnent à croire ses dires.

Columbia Records, qui s'apprêtait à sortir l'album de 50 Cent, y renonce. Les deux années qui suivent, Fifty fonde son collectif G-Unit avec Tony Yayo ainsi que Lloyd Banks, deux artistes avec lesquels la star du rap se produira notamment en freestyle et mixtapes (improvisation de textes sur un rythme célèbre) et par la suite, lorsque Tony Yayo entre en prison, Young Buck rejoint le groupe.

En 2002 il fait la rencontre de Eminem, qui, après avoir écouté quelques mixtapes de l'artiste, le fait signer tout de suite chez Shady/Aftermath (le label de Eminem et Dr Dre). Son premier succès est le single « Wanksta » qui se trouva sur la bande originale du film 8 Mile.

En 2003 il sort son premier LP, « Get Rich Or Die Tryin' », sous le label Shady/Aftermath, avec des chansons telles que « P.I.M.P. », « In Da Club » ou « 21 Questions ». Le succès est immédiat : 800 000 ventes dès la première semaine. Ce fut également le plus grand succès de 2003 avec près de 12 millions de copies vendues. La même année, il sort le premier LP avec son groupe G-Unit, l'album Beg For Mercy. Encore une fois, le succès est au rendez-vous. En 2005, il enchaîne avec son deuxième LP sous Shady/Aftermath, The Massacre, 1,14 millions d'albums sont vendus en 4 jours. Il s'agit de la sixième meilleure performance de vente de tous les temps. Il établit aussi un autre record (comme les Beatles) avec 4 singles dans le top 10 des ventes. L'album s'est finalement écoulé à plus de 8 millions d'exemplaires.

50 Cent créera ensuite sa propre ligne de vêtements dénommée comme son groupe : « G-Unit Clothing », enchaîne des contrats avec Reebok et autres marques et ouvre son propre label de production, G-Unit Records. En 2006 sort le film tiré de sa vie et du même nom que son premier album sous Shady/Aftermath, « Get Rich Or Die Tryin' » (traduit en français par « Réussir Ou Mourir »). Malgré un certain succès public, ce film s'est trouvé durant de nombreuses semaines dans le top 50 des plus mauvais films notés sur le site IMDB.

Il a eu un enfant nommé Marquise Jackson avant de devenir célèbre entre deux séjours en prison, ce qui lui a donné envie d'arrêter le trafic de drogue et de se mettre au rap. Il a eu une liaison avec l'actrice américaine Vivica A. Fox. Cette dernière, jalouse des filles qui tournaient trop autour de 50 Cent, notamment dans ses clips, l'a quitté.

50 Cent compte aujourd'hui sur terre autant de fans que d'ennemis. En effet, son rap reste quand même l'objet de bon nombre de critiques. Les vrais amateurs de hip hop le trouvent trop commercial, car la plupart de ses sons sont taillés pour les clubs, et ses rimes sont de plus en plus faciles. De plus, 50 Cent s'est mis à dos bon nombre de rappeurs, notamment des New-Yorkais : Jadakiss, Ja Rule, Fat Joe, Nas, Sheek Louch et Styles P. 50 Cent n'hésite pas à les provoquer et à les critiquer dans ses morceaux comme dans « Piggy Bank » de l'album The Massacre (2005). Sa puissance et sa notoriété ont permit à 50 Cent de compromettre la fin de carrière du rappeur Ja Rule, avec qui il était en grand conflit. Fat Joe irrité par l'attitude de 50 Cent à son égard répondit que le succès de Fiddy était dû à "In da Club"(En Boîte) mais que paradoxalement, il était lui même introuvable en boîte de nuit parce qu'il serait littéralement peureux et paranoïaque. Une récompense fut même offerte à qui rapporterai un cliché de 50 Cent dans toute soirée autres que celles préparées par ses soins. La photo en question ne fut jamais prise.

Depuis plusieurs mois, 50 Cent est en conflit avec le rappeur The Game de Compton (Los Angeles), protégé de Dr. Dre pourtant. La situation est donc compliquée, c'est d'ailleurs une des rares fois que deux artistes d'un même label sont en conflit ouvert. Les deux rappeurs ont pourtant collaboré dans le passé et ils ont même vendus bon nombre de leurs singles « How We Do » et « Hate It Or Love It ». The Game a nié à la radio le fait que 50 Cent ait contribué au succès de son album The Documentary (2005) alors que dixit Fifty, ce serait grâce à lui que son album se serait vendu; propos qu'il tient dans une interview post-rupture. Mais selon Game, le fait est que 50 s'attribuait déjà le succès avant leur dispute. Également 50 aurait demandé la collaboration de son acolyte pour une chanson d'attaque contre Nas, ce dernier refusa, expliquant que le rappeur de N.Y.C. était une légende, un génie en matière de rap. Vexé, 50 Cent commença à dénigrer Game. Mais le californien claqua la porte du groupe. De plus, The Game avait affirmé n'avoir rien contre les rappeurs que 50 Cent attaquait alors qu'il chantait encore avec G-Unit, et qu'il serait même prêt à collaborer avec ceux-ci de temps en temps, ce que 50 Cent a pris comme un défaut de loyauté envers lui. Les deux hommes n'ont toujours pas enterré la hache de guerre.

Malgré cela, pour réussir, 50 Cent peut encore compter sur bon nombre de producteurs comme Dr. Dre, Cool & Dre, Scott Storch, Eminem, et Havoc, avec qui il entretient de bonnes relations. Le rappeur du Queens a également bon nombre d'amis dans le rap puisque ces deux dernières années il n'a cessé de signer des talents du genre sur son label G-Unit Records, qui a en peu de temps pris d'avantage d'envergure. Ainsi, 50 Cent a déjà signé et collaboré avec Mobb Deep, M.O.P., Ma$e, Spider Loc,Lil Scrappy (G'sup),Lil jon (collaborer) , la chanteuse R&B Olivia... Enfin 50 Cent entretient toujours de bonnes, voir de très bonnes relations avec Lloyd Banks, Tony Yayo et Young Buck (les 3 membres initiaux de G-Unit), ainsi qu'avec Jay-Z et Missy Elliott qu'il re-respecte (pour Jay-Z).


Discographie

Power of the Dollar

Guess Who's Back?

Get Rich or Die Tryin'

The New Breed (DVD)

The Massacre

Get Rich or Die Tryin' (soundtrack)

Before I Self Destruct

_________________
SINIK609
http://boss-du-91270.skyblog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinik.forumactif.fr
kisses91210

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 26
Localisation : Draveil (91)
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bio/Discographie 50 cent   Ven 10 Aoû - 18:25

ah sisi il est bien 50cent mis à part que des fois ses chansons sont lassantes m'enfin bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flakeofsummer.skyblog.com
maxspurs



Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 27
Localisation : Chambery Savoie 73000
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Bio/Discographie 50 cent   Lun 25 Fév - 1:11

mdr c'est music me font marrer des fois

surtout candy shop = magasin de bonbon

Window Shoper = Lecheur de Vitre en quelque sorte

mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bio/Discographie 50 cent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bio/Discographie 50 cent
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S I N I K :: Rap Français et Rap US :: Rap US-
Sauter vers: