S I N I K

Viens découvrir l'univers du rappeur du 91 Essonne, S I N I K
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chronique "Le toit du monde"

Aller en bas 
AuteurMessage
Leydima
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 25
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2008

MessageSujet: Chronique "Le toit du monde"   Mar 1 Juil - 11:01

Ceux qui s'attendaient à quelque chose de différent des précédents opus, comme il nous a été promis, n'auront guère entière satisfaction. Normal un album de Sinik, c'est du Sinik quoi! Son flow, sa diction, sa voix, les thèmes, le style sont bien souvent les mêmes, c'est d'ailleurs ceux la qui l'ont amené à cette position dans le rap français, alors pourquoi changerait-il? Le rappeur de Six-O-Nine applique une formule identique pour composer un album où se mêlent aussi bien textes égocentriques, morceaux sur la rue, ajoutés à cela quelques lignes sur un sujet plus original pour apaiser et amener un brin de lucidité et d'émotivité à l'ensemble. Pour commencer celui-là, il se met à imaginer comment la situation serait, évoluerait une fois mort, "De Tout la Haut" il se rend compte des conséquences, de ses vrais amis,... Un titre bien ficelé ou vient sangloter au refrain la voix de sa compagne Kayna Samet. La production est signée Wealstarr, la révélation de l'année dans le rap francais avec des créations variées et électrique (comme il l'a notamment fait sur des titres comme "Dirty House", "On Gère" ou "93 tu peux pas test" pour Tandem).

On peut d'ailleurs le retrouver à la conception de "Dans Mon Club", sorte de 'In Da Club' à la française. Mais comme le dit Tomer Sisley, en France on jette le concept du départ et on garde juste le 'à la française'. Autrement dit, ça n'a plus rien à voir. Un gentil banger donc dans lequel Sinik nous raconte poumons gonflés comment ça se passe dans son univers. Peu d'invités sinon sur cet opus, hormis l'habituelle Diam's qu'on retrouvera plus tard, on peut entendre Cifack, un jeune rapeur du 9.1 qui se débrouille plutôt bien en imaginant comment changerai leur vie avec "1 Milliard d'Euros". L'un des morceaux les plus efficaces du disque est forcément "Rue Des Bergères". La production rythmée d'Yvan Jacquemet nous plonge énergiquement dans la nostalgie des lyrics de Sinik, qui se remémore inlassablement le temps passé dans son quartier, de son enfance.

La tension monte lorsqu'il aborde le milieu malsain qu'est la rue. "L'Essonne'Geless", "Ni Racaille/ Ni Victime" ou encore cette mise en scène avec "Représailles" en abordent tous les vices. Trop souvent présent dans ses textes, c'est justement cette retranscription, cet égo, cette semi-apologie de la rue qui peut énerver, voire tourner à la lassitude en écoutant un album du rappeur. On est même presque étonné de ne pas y retrouver une nouvelle pique envers Booba, mais voulant stopper cet engrenage, Sinik a eu la bonne conscience de ne pas mettre sur son opus sa nouvelle réponse. Certes, tout cet univers prend une place importante dans son inspiration et peut-être que "toute sa life à un goût de flingue", m'enfin on le préfère nettement mélancolique ("Incompris"), nostalgique ou alors lorsqu'il y a un vrai message derrière comme "Daryl" (qui reprend l'idée de "Stan" d'Eminem) ou "Notre France à Nous" (réadaptation du morceau de son acolyte Diam's "Ma France à Moi").

Diam's qu'on retrouve ici sur "Né Sous X", pour un problème social dont la rappeuse est si habituée à nous en faire partager sur ses propres albums. La surprise vient de cette collaboration réussie avec le chanteur anglais James Blunt sur "Je Réalise", une ouverture d'esprit bien accueillie et qui clôture admirablement ce projet. Ni plus ni moins bon que tout ce que Sinik a pu nous proposer jusque-là, il continue son bout de chemin avec Le Toit du Monde qui, forcément plaira aux admirateurs et répugnera les 'détesteurs'. La même rengaine je vous dis...


http://www.rap2k.com/albums-rap-62835-le-toit-du-monde.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leydima.skyrock.com
 
Chronique "Le toit du monde"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est votre interprétation de "Réveiller le monde" ?
» Le clip "Ca peut changer le monde"
» [Chronique] Necroblood "The Rite of Evil"
» Chronique de " Exile on Main Street " (Rolling Stones)
» Le teaser de " La fin de la fin du monde"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S I N I K :: Sinik :: Discussions sur Sinik-
Sauter vers: